vendredi 21 octobre 2011

Fabriquer un sténopé !


Cet article te présentera la séance "l'ère argentique 1/2" des ateliers "Soucoupes 158.1" 2011/2012

Dans cet article tu vas pouvoir découvrir comment fabriquer un sténopé et quelques idées d'ateliers autour de la photographie argentique.

Atelier n°1 : la fabrication du sténopé.

Mais qu'est-ce qu'un sténopé?
Un sténopé, c'est une boîte dont l'une des faces est percée d'un minuscule trou laissant entrer la lumière. Sur la surface opposée au trou vient se former l'image (elle est inversée). On peut capturer cette image sur un papier photo (sensible à la lumière). C'est donc un appareil photo qui fait des photos en noir et blanc ! 

Pour découvrir le sténopé de sa fabrication au développement des clichés il te suffit de regarder la courte vidéo ci-dessous ! Flavien, Gabrielle et Valentine présentent clairement et succinctement les secrets de cette boîte noire !



Pour fabriquer un sténopé il te faut :
·         Une boite étanche à la lumière, nous avons choisi la canette en alu
·         Un ouvre boîte
·         De la peinture noire mate
·         Une épingle
·         Un morceau de carton
·         Une paire de ciseau
·         Un crayon
·         Du scotch noir
·         Du papier photo format 12,7X17,8cm (ATTENTION, ne jamais ouvrir la boîte de papier à la lumière sinon il sera inutilisable !)
·         Une ampoule inactinique (la lumière rouge de cette ampoule n’abimera pas ton papier photo)


Pour développer une photo il te faudra (le développement sera vu lors de la séance N°2) :
·         4 bacs
·         Un développeur
·         Un bain d'arrêt
·         Un fixateur
·         Des pinces à papier

Et beaucoup de patience car prendre des photos avec un sténopé est une histoire de temps, il ne faut pas être pressé !

Premièrement il faut découper le haut de la canette en utilisant l’ouvre boîte. ATTENTION cette étape est dangereuse demande à un adulte de le faire pour toi. ATTENTION la canette est fragile, il ne faut pas la trouer !



Pense à laver la boîte!



Ensuite tu dois peindre l'intérieur de la canette en noir (mat) afin d'éviter que la réflexion de la lumière sur l'aluminium fasse des tâches sur ta photo.



Quand la canette est sèche, utilise l’épingle pour faire un trou d'environ 0,35mm au centre de ta canette (afin de connaître approximativement la taille du trou il suffit de regarder sur la boîte des épingles, le diamètre du trou sera toujours légèrement supérieur au diamètre de l'épingle). Tu peux mettre une gommette au-dessus du trou afin de te rappeler de son emplacement !



Ensuite, tu vas devoir fabriquer un bouchon en carton. Pose ta cannette à l'envers sur le carton et fais en le tour à l'aide du crayon. 



  Il ne reste plus qu'à découper le cercle et vérifier qu'il aille bien dessus.



 Tu peux aussi le peindre en noir.




À partir de maintenant tu vas devoir entrer dans ta chambre noire car tu vas manipuler le papier photo.

Mais comment transformer une pièce en chambre noire ?
Demande à tes parents de t’aider pour cette étape ! Choisis l’endroit le plus sombre de ta maison (une pièce sans fenêtre est l’idéal) cache toutes les sources de lumière se trouvant dans la pièce (le dessous de la porte, la serrure, la fenêtre, ...) et installe ton ampoule inactinique à la place de l’ampoule normale ou utilise une lampe de bureau. ATTENTION, demande à un adulte, ça peut être dangereux !


Et voilà tu as une chambre noire, n’oublie pas de mettre un panneau sur la porte afin que personne ne rentre pendant que tu manipules le papier photo !

Installe tout le matériel dont tu vas avoir besoin sur la table avant d’éteindre la lumière, c’est plus simple ! Sur la table tu vas avoir besoin de ton sténopé, de ton bouchon, du papier photo (toujours dans sa boîte !), d’une paire de ciseau et du scotch noir !


Maintenant tu peux allumer la lampe avec l’ampoule inactinique et éteindre la lumière.


Ouvre la boîte contenant le papier photo, sors une feuille et referme la boîte tout de suite (on ne sait jamais !). Découpe ta feuille de papier photo afin qu’elle rentre dans la boîte. (Avec des canettes de 15cl, découpe au milieu de ta feuille et ajuste ensuite).




Enroule ta feuille afin de la faire entrer dans la canette, si elle dépasse recoupe un morceau de ta feuille ! Le côté le plus collant se trouve à l’intérieur et le côté qui est touché ressemble à du papier normal se trouve à l’extérieur.




Ajuste la position de ton papier, le trou que tu as fait avec l’épingle doit se trouver au milieu de la fente.


Maintenant, tu n'as plus qu’à boucher le sténopé avec le bouchon en carton que tu as fait. Pose le bouchon sur la canette et scotche-le tout autour à l’aide d’un morceau de scotch noir.



Maintenant pose un dernier morceau de scotch sur le trou fait avec l’épingle.



Ça y est ! Tu as finis ton sténopé !

Afin d’être sûr de ne pas abîmer le papier, tu peux le transporter dans un sac noir et épais empêchant la lumière de passer.

Le mois prochain tu découvriras comment prendre la photo et la développer !

Atelier 2 : réflexion sur la photo

Le sténopé n’a rien à voir avec un appareil numérique. Comme tu as pu le constater, préparer un sténopé prend du temps et permet de ne prendre qu'une seule photo ! Il faut donc bien réfléchir avant de prendre cette photo. (Bien sûr le sténopé est réutilisable ensuite, il suffit de changer le papier).

Afin de se préparer il est intéressant de se poser quelques questions !  

Qu'est ce que je prends en photo ? Où ? Qui enlèvera le scotch et le remettra ? Qui chronométrera le temps d'exposition ? 

Faire un petit schéma de ce que l'on veut prendre en photo peut aider !

Atelier 3 : Le temps d’exposition et le négatif.

Mais qu’est ce qui se passe sur le papier photo ? Pourquoi une photo s’imprime dessus ? C’est quoi un négatif ? Dans cet atelier nous allons pouvoir répondre à toutes ces questions !

Une photo c’est un coup de soleil ?
Le papier se modifie en voyant la lumière, comme notre peau lorsque l’on prend un coup de soleil ! Si on laisse une main sur de la peau entrain de bronzer, on verra la marque de la main sur la peau car la main aura empêché au soleil de passer et donc de faire bronzer la peau. Le papier photo c’est pareil ! Si l’on laisse sa main sur un papier photo, il y aura la trace de notre main car elle aura empêché la lumière de passer et donc de noircir le papier. Ça donne cela :



Petit jeu : essaye de deviner quel objet a été posé sur le papier photo :


Mais pourquoi je vois La Rotonde sur la photo ?
Car tous les objets renvoient de la lumière, c’est pour cela que nous les voyons ! (et c’est aussi pour cela que l’on ne voit rien dans le noir). Dans le cas de la Rotonde, la lumière du soleil arrive sur La Rotonde, elle en garde une partie et renvoie le reste. Cette lumière renvoyer va rentrer par le petit trou du sténopé et venir « s’imprimer » sur notre papier ! Plus un objet est clair, plus il renvoie de la lumière.

Qu’est-ce qui se passe quand le papier photo voit la lumière ?

Sur le papier photo se trouve des ions bromures Br- et des ions argents Ag+. Lorsque que les ions Br- voient la lumière, ils se transforment en Br et perdent un électron e-. Cet électron va être « capté » par l’ion Ag+ et ce dernier va se transformer en Ag (qui est noir). Les endroits qui auront vu la lumière comporteront donc beaucoup d’Ag et les endroits qui auront peu vu la lumière auront peu d’Ag.
Les zones exposées à beaucoup de lumière, comporteront beaucoup d’Ag et donc seront très noires. Les Zones n’ayant pas vu beaucoup de lumière, ne comporteront pas beaucoup d’Ag et donc seront claires.

(Après la prise de la photo, le papier est toujours blanc, c’est le développement qui nous permet de voir la photo apparaître, nous verrons cela le mois prochain !)

Le temps d’exposition.

Le temps d’exposition est un paramètre primordial lors de la prise de la photo. Une exposition trop faible et le papier reste blanc, une exposition trop longue et le papier devient tout noir.
Le temps d’exposition va dépendre d’un nombre de paramètres vraiment important (le lieu, l’ensoleillement, le moment de la journée, le sujet photographié,…).

Afin de comprendre un peu mieux l’influence du temps d’exposition voici deux petits jeux pouvant être mis en place :


Retrouve le temps d’exposition correspondant à chaque photo ! 

Les temps d'exposition pour ces photos sont, dans le désordre, 5, 8, 10, 13, 15 et 20 secondes.






  
Voici quatre photos prises le même jour, au même moment, au même endroit mais avec 4 angles différents. Voit-on des différences ? Si oui, pourquoi ?




Du négatif au positif.

Pour finir nous nous intéresserons au positif et au négatif. La photo prise à l’aide du sténopé est un négatif, comme nous l’avons vu précédemment plus le papier reçoit de la lumière plus il noirci et plus un objet est clair plus il envoie de la lumière… Donc un objet blanc apparaitra noir sur notre négatif !

Pour faire simple, quelque chose de noir (qui ne renvoie aucune lumière) nous apparaitra blanc et quelque chose de blanc nous apparaitra noir.

Afin de passer du négatif au positif, nous devons transformer tous les blancs (et ses nuances) en noirs (et ses nuances) et vice et versa !

Pour faire cela nous allons utiliser un logiciel de retouche photo qui nous transformera le négatif en positif en moins d’une seconde ! Mais pour comprendre ce que fait le logiciel voici un petit jeu à faire très facilement !

Essaye de transformer les dessins suivants (négatifs) en positifs (pour cela il suffit de colorier les cases blanches en noir et de laisser les cases noires en blanc).


Si tu as des questions, n’hésitez pas à laisser un commentaire !

Théo et Kévin les animateurs !

12 commentaires:

Anonyme a dit…

Cool. Rien compris pas grave trop nul,je revendrais plus

Les ateliers soucoupes 158.1 - CCSTI La Rotonde a dit…

Bonjour,

La fabrication d'un sténopé et son utilisation ne sont pas des choses faciles. Elles nécessitent de nombreux tests avant de réussir, mais quand tu y arriveras tu n'en seras que plus satisfait!

Commencer par ces ateliers n'est peut être pas le plus évident. Si tu veux faire des ateliers scientifiques plus faciles je te conseille :
http://soucoupes158.blogspot.fr/2012/01/limage-animee-feuilloscope-zootrope-et.html
http://soucoupes158.blogspot.fr/2012/04/ovep-n4-lhelicoptere-en-papier.html
ou encore www.laboiteabidouilles.com

Et si tu as besoin d'un coup de main, n'hésite pas à laisser un commentaire sur le blog!

Kévin l'animateur

Anonyme a dit…

Bonsoir,
J'ai relaté mes premiers pas ...en sténopé sur mon blog, la fille de Corinthe : http://lafilledecorinthe.com/wordpress/blog/
J'ai lu avec intérêt vos conseils et vous en remercie sincèrement.
Bien à vous

Les ateliers soucoupes 158.1 - CCSTI La Rotonde a dit…

Bonjour,

un grand merci pour votre retour !

C'est toujours très intéressant de voir ce qui a été fait à partir des article du blog !

Kévin, l'animateur

Anonyme a dit…

Bonjour, celà m'interesse, j'aimerais savoir si l'on peut le faire avec une lampe de bureau (j'ai que c'est marqué mais sa me parrait bizzard, c'est comme une lampe normal) !
J'ai une 2eme question, ou peut on trouver Un développeur, Un bain d'arrêt,Un fixateur, Du papier photo format 12,7X17,8cm et du coup sion ne peut pas avec la lampe de bureau; Une ampoule inactinique ??? Merci d'avance.

Anonyme a dit…

Bonjour, celà m'interesse, j'aimerais savoir si l'on peut le faire avec une lampe de bureau (j'ai que c'est marqué mais sa me parrait bizzard, c'est comme une lampe normal) !
J'ai une 2eme question, ou peut on trouver Un développeur, Un bain d'arrêt,Un fixateur, Du papier photo format 12,7X17,8cm et du coup sion ne peut pas avec la lampe de bureau; Une ampoule inactinique ??? Merci d'avance.

Les ateliers soucoupes 158.1 - CCSTI La Rotonde a dit…

Bonjour,

le matériel de photographie (Papier, développement, bain d'arrêt, fixateur, ampoule,...) peut se trouver dans la boutique d'un photographe. Il existe aussi des sites internet vendant ce type de produits.

Il est possible d'utiliser une lampe de bureau en remplaçant l'ampoule de base par une ampoule inactinique (Attention c'est une ampoule très fragile et très chère, il faut donc en prendre un grand soin durant le voyage et éviter les chocs thermiques)

Restant à votre disposition pour toutes autres informations.

Kévin l'animateur.

Anonyme a dit…

Merci bien, j'espère que je vais trouvé une lampe dans le grenier psk moi c'est pour faire une experience ! donc bon ^^ si sa coûte trop chere ... (en même temps c'est bientôt Noël :D

Anonyme a dit…

Et, appart l'ampoule, il n'y a aucune solution pour fabrique (un ou plus de ces outils ?) Même si sa prends du temps ... Parce que c'est vrai que je crois que j'ai juste les outils pour faire l'appareil mais après pour sortir les photos ...

Les ateliers soucoupes 158.1 - CCSTI La Rotonde a dit…

Bonjour,

Pour l'ampoule il vous est aussi possible de la visser directement sur la douille de la pièce que vous allez utiliser pour développer les photos.

Pour ce qui est des produits chimiques permettant de développer vos photos, il est préférable de les acheter chez un professionnel afin d'avoir un bon rendu. Il est toutefois possible de se passer du fixateur et de remplacer le bain d'arrêt par une solution acide (vinaigre par exemple)seulement je ne connais pas le dosage approprié (Demandez à un professionnel de la photo il pourra surement vous conseiller).

ATTENTION, les produits de développement sont des produits chimiques! Ils faut donc prendre des précautions avant de les utiliser (vêtements de protection avec manches longues, lunettes et gants)

Pour ce qui est du posemètre à main, il est possible de s'en passer. Seulement, la luminosité influant très fortement le temps de pose (pouvant aller de 2 secondes à 10 minutes),il est tout de même fortement conseillé de s'en procurer un.

Bonne journée!

Et bonne photo !

anthony aceldy a dit…

Bonjours, je viens de voir cet article, je le trouve vraiment bien fait et pratique (corps de l'appareil photo dans une canette). j'avais eu l'occasion de mon stage bafa de voir la création de sténopé dans des boites a chaussures, mais ça ne me semblait pas très pratique et très délicat à mettre en place...

Etant photographe amateur, je trouve ça très intéressant de pouvoir faire découvrir ma passion (bien que j'utilise moi même du matériel numérique relativement coûteux) aux enfants d'une manière simple.
Ca leur changera un peu du tout numérique.
Pour les produits (révélateurs etc) je pense qu'il peut être intéressant de les fabriquer avec les enfants.

Du coup, lors de mon stage j'avais eu la possibilité de tester, mais je ne me rappelle plus de certaines choses :
A partir de quel distance le sujet sera net ?


Les ateliers soucoupes 158.1 - CCSTI La Rotonde a dit…

Bonjour,

et merci pour vos retours.

Je suis d'accord avec vous, Si l'on a le temps de fabriquer les produits cela permet une meilleur compréhension des phénomènes se produisant lors du développement.

la distance en le sujet et l'appareil ne m'a jamais posé problème du point de vue de la netteté.

Si le sujet est grand il est nécessaire de s'en éloigner (mais pas trop car l'angle de prise de vue est d'environ 180°, si l'on recul trop le sujet risque d'être perdu au milieu de la photo)

Par exemple pour la deuxième photo de Loïc (http://soucoupes158.blogspot.fr/search?updated-max=2011-11-23T12:24:00Z&max-results=3) l'appareil se trouvait à environ 7 mètres du sujet (Le bâtiment de La Rotonde)

Pour un sujet tout petit, il ne faut pas hésiter à se rapprocher.

Pour la deuxième photo de Faustine (http://soucoupes158.blogspot.fr/search?updated-max=2011-11-23T12:24:00Z&max-results=3) le mobilier en carton pris en photo fait environ 7 cm de haut. Ici l'appareil se situé à environ 25 cm du sujet.

En espérant avoir répondu à vos questions et restant disponible pour toutes autres informations.

Bien cordialement