mercredi 1 février 2012

L'animation en volume ou le stop motion

Après avoir compris les bases de l’image animée lors de la première séance, Les Soucoupes se sont intéressés à l’animation en volume (ou stop motion en anglais). 



L’animation en volume est une technique qui permet de donner l’illusion de mouvement à des objets. Cela se rapproche du flip-book que l’on a vu le mois dernier, il suffit de prendre un objet en photo, de le déplacer légèrement de prendre une autre photo, et ainsi de suite. Par la suite ces photos sont mises les unes après les autres et lorsque qu’on les fait défiler, la scène semble animée. 




Au cinéma, les films possèdent 24 images par seconde. Il faudrait donc prendre 240 photos pour faire 10 secondes de vidéo. Afin de faciliter le travail, nous avons décidé de réaliser des vidéos avec seulement 6 ou 10 images par seconde. 

Avant de commencer un petit peu d’histoire… 

Le tout premier dessin animé fut réalisé par Emile Cohl et projeté en 1908 à Paris, il s’appelait Fantasmagorie : 




Emile Cohl a aussi réalisé la toute première animation en volume, elle s’appelait les allumettes fantaisistes (1912). Tu pourras la découvrir en cliquant sur ce lien (Rappel : fumer est très mauvais pour la santé, il ne faut pas commencer !) :


Jean Painlevé, un des fondateurs du cinéma scientifique, s’est aussi amusé à réaliser un film en stop motion : Barbe Bleue, Féerie en sculpture animée. (Attention : Quelques scènes légèrement violentes peuvent ne pas être adaptées pour les plus jeunes ! Demande à tes parents avant de regarder cette vidéo !) 


Tu connais surement des films fait en stop-motion : Wallace et Gromit (Nick Park, Steve Box, 2005), Chicken run (Peter Lord, Nick Park, 2000), Mary and Max (Adam Elliot, 2009) ou encore Fantastic Mr. Fox (Wes Anderson, 2010) 


Et sans plus attendre, voici les réalisations des Soucoupes : 


l'animation en volume ou le stop motion - groupe 1 par Soucoupes158



Mais comment réaliser une animation en volume à la maison ? 


Tout d’abord il faut réfléchir… Quel type de film veux-tu faire ? Quels matériels et matériaux veux-tu utiliser ? Quelles histoires veux-tu raconter ? … Le mieux c’est d’écrire tout ça afin d’être sûr de ce que tu veux faire. 


Voici deux exemples de clips musicaux réalisés en stop motion et leurs making-of : 











Ensuite prends ton appareil photo et c’est partie ! Tu vas devoir prendre des dizaines et des dizaines de photos en déplaçant très peu les objets entre chaque photo. 




Maintenant que tu as pris tes photos, il te suffit d’utiliser un logiciel de retouches photo tel que Gimp ou un logiciel de montage vidéo tel que Windows Movie Maker (logiciel gratuit et parfois déjà installé sur les PC possédant Windows. Il est téléchargeable ici), Adobe Premiere Pro ou Final Cut Pro (ces deux logiciels sont payants). 


Si tu possèdes Windows Movie Maker : 
Ouvre Windows Movie Maker 
Clique sur « importer des photos ». 




Sélectionne toute les photos que tu as prises (clique sur la première, descend jusqu’à la dernière, maintiens enfoncé la touche shift (la flèche en dessous du cadenas) et clique sur la dernière). Ensuite clique sur « importer ». 




Clique sur « outil » puis sur « option ». 




Descends la « durée de la photo » au minimum, c’est-à-dire 0.125 seconde puis clique sur « ok ». 




 Maintenant sélectionne toutes tes photos importées. Pour cela clique sur une de tes photos et fais ctrl + a. 




Fais glisser toutes les photos sur la barre se trouvant en dessous. 




Clique sur « terminer la vidéo » puis sur « enregistrer sur mon ordinateur ». 




Donne un nom à ton fichier et choisis où tu veux l’enregistrer. Puis clique deux fois sur suivant.




Il ne te reste plus qu’à regarder le résultat.


Si tu trouves que la vidéo est trop rapide, recommence et augmente la « durée de la photo ».


Si tu possèdes Adobe Premiere Pro ou Final Cut Pro. 
Il te suffit d’importer toutes tes images et de les placer sur ta piste vidéo. Ensuite il faut que tu sélectionnes toutes tes images et que tu détermines une durée de 0.10 seconde (6 images par seconde) ou 0.06 seconde (10 images par seconde).


Maintenant que c’est fait il suffit d’exporter ta vidéo et de la regarder !


Avec Gimp (Logiciel libre et gratuit : http://www.gimp.org/) 
Ouvre Gimp. 
Clique sur « fichier » puis « ouvrir ». 




Sélectionne tes deux premières photos et clique sur « ouvrir ». 




Copie ta première photo (ctrl + C), puis clique sur « fichier », puis sur « nouvelle image …».




Clique sur valider. 




Colle ta photo (ctrl + V). Maintenant ouvre la fenêtre avec ta deuxième photo, copie cette photo (ctrl + C) et colle la sur la nouvelle image que tu as créée et où se trouve déjà ta première photo (ctrl + V). 




Lorsque tu cliques sur « l’œil » plusieurs fois tu dois voir tes deux photos passer de l’une à l’autre. Si ton appareil prend des photos de très bonne qualité, tu vas devoir diminuer la taille des images.




Pour cela clique sur « image », puis « échelle et taille de l’image… ». Ensuite vérifie que les « petits cadenas » soient bien attachés, diminue la taille de l’image à 1000 pixels et cliques sur « échelle ». 




Maintenant que tu as compris, il ajouter toutes tes photos à la suite de la même manière. Quand tu as fini, il ne te reste plus qu’à enregistrer ton image. Clique sur « fichier », puis sur « enregistrer sous ».




Donne un nom à ton image et choisis « image gif » comme type de fichier puis clique sur « enregistrer ». 




Sélectionne « enregistrer en temps d’animation » et clique sur « exporter ». 




Coche « boucle infinie » et le délai entre les images doit être de 100 millisecondes pour 6 images par seconde ou 60 milliseconde pour, puis clique sur enregistrer. 




Maintenant il te suffit d’ouvrir le fichier dans ton navigateur internet (Internet Explorer, Mozilla, Google Chrome…) 


Kévin, l'animateur

4 commentaires:

Jah a dit…

trop bien !!! j'ai envie d'essayer a la maison.merci à toi Kévin

Les ateliers soucoupes 158.1 - CCSTI La Rotonde a dit…

Merci beaucoup ! Si tu as besoin de conseils n'hésite pas à laisser un commentaires !

Adrien a dit…

Sinon, il y a le logiciel "istop motion", sur mac uniquement, qui permet de faire des films très facilement. Le logiciel est très intuitif et facilement utilisable par les enfants. Mais il est payant (une trentaine d'euros je crois..)

Les ateliers soucoupes 158.1 - CCSTI La Rotonde a dit…

Merci pour l'info Adrien !